« Je peux changer la vie d’une personne. »

PNG - 65.1 ko

Communiqué de presse - Bruxelles, le 20 juin 2017

En automne 2015, la vue d’un camp de réfugiés improvisé dans le parc Maximilien a incité de nombreux citoyens belges à s’engager pour que l’accueil des réfugiés soit plus digne et plus efficace. Depuis lors, les initiatives portées par des volontaires se sont multipliées partout dans notre pays. Avec le projet I Get You, le Jesuit Refugee Service a analysé les besoins auxquels ces initiatives répondent et ce qui leur permet de bien fonctionner.

Les résultats sont encourageants. Partout en Belgique, des volontaires accompagnent le parcours des réfugiés. Dans Duo for a Job, des senior partners aident des jeunes réfugiés à définir leur projet professionnel. Le Tremplin pour la vie à Louvain-la-Neuve facilite leur recherche d’un appartement. A l’intervention du réseau d’accueil Up Together, Brigitte a accueilli Flavia, une réfugiée déboutée qui, après une décision d’asile négative, reste sur notre territoire dans un vide administratif.

PNG - 152.2 ko

Brigitte et Flavia racontent comment expérience les a transformées.

Ces initiatives sont une contribution inestimable à un vivre ensemble réussi, et l’enrichissement est réciproque. Il s’agit de la création d’un nouveau tissu social entre réfugiés et la population locale et au sein de celle-ci.

« La rencontre permet de rentrer dans la même réalité, de grandir ensemble. »

Véronique, volontaire à L’Hirondelle à Perwez

Le racisme se nourrit de la peur. Nous discernons déjà quelques bonnes pratiques susceptibles d’apaiser et de rassurer tant les réfugiés que ceux qui se portent candidats pour les accompagner :
• Bâtir toute action sur une relation, commencer par faire un bout de chemin ensemble.
• Les réfugiés sont recommandés par une organisation qui défend leur cause : cela offre un cadre rassurant aux volontaires comme aux réfugiés, qui se sentent appartenir à une même dynamique.
• Travailler en réseau avec des institutions et initiatives existantes constitue un réel vecteur d’intégration du réfugié dans un tissu local. S’appuyer sur ces ressources permet aux initiatives citoyennes de durer.
• La bonne volonté ne suffit pas : une sélection, une formation et un encadrement rigoureux des volontaires favorisent une relation d’aide équilibrée, ajustée, et une rencontre porteuse d’avenir.
Le projet I Get You est coordonné par le JRS Europe dans neuf pays européens. Pour obtenir des informations sur les projets développés dans ces autres pays, veuillez consulter le site du projet.

« Nous sommes des ambassadeurs pour leur créer un chez soi ici. »

Geert, volontaire à St. Michiels Agape Kortrijk

Le rapport final de ce projet sera publié en septembre 2017.
Nous sommes disponibles pour toutes informations entre 9.00 et 16.00 au numéro 02.738.08.18.

Baudouin Van Overstraeten
Directeur du JRS Belgium