Un projet Européen

Le Jesuit Refugee Service porte bien haut les couleurs de l’hospitalité. Or cette valeur tend à s’éclipser de notre société actuelle au profit d’une certaine hostile à l’égard des migrants.

Avec le nouveau projet « Communities of hospitality », une dizaine de bureaux nationaux du JRS Europe se sont engagés dans la promotion de l’accompagnement des migrants. Ainsi, par exemple, nos amis britanniques ont créé un « day center » à Londres pour y accompagner des migrants autour d’une tasse de thé, alors que le JRS France approfondit son expérience « Welcome ». Cette dernière vise à créer des réseaux de solidarité pour héberger et accompagner des demandeurs d’asile en attente d’une place dans le réseau public d’accueil.

Le JRS Belgium a décidé de participer à ce projet sous le nom de « Up Together », au bénéfice d’un groupe particulièrement vulnérable de réfugiés et de migrants forcés qui, après avoir séjourné plusieurs mois dans un centre fermé, sont déboutés de leur demande de séjour mais néanmoins remis en liberté. Ils sont alors privés de tout statut et condamnés à vivre dans la clandestinité.

En invitant des familles, des personnes et des communautés à les accueillir et à les accompagner, nous voulons créer des réseaux locaux de solidarité.

La spécificité belge
Tout au long des années passées à visiter régulièrement les centres fermés et les maisons de retour, nous avons appris à connaître ces migrants que l’Office des étrangers ne parvient pas à éloigner de notre territoire dans le délai légal (le plus souvent 4 mois) et qu’il doit donc remettre en liberté.

Grâce à l’expertise que nous avons pu acquérir dans les centres fermés, nous savons que la détention administrative est une expérience traumatisante. Quant aux maisons de retour, nous avons remarqué que l’isolement des familles met la dynamique familiale à rude épreuve en l’affaiblissant.

Grâce à nos visiteurs accrédités, nous avons l’occasion de rencontrer de près ce groupe de personnes très vulnérables et, parfois, de nouer avec elles une relation de confiance. Il arrive que nous puissions identifier à l’avance des personnes qui ne pourront être renvoyées qu’avec peine, et pour lesquelles donc la détention risque d’être longue.

Nous avons donc décidé de lancer en Belgique le projet Up Together en nous appuyant sur notre expérience en détention. D’autres organisations présentes sur le terrain nous y aident.

Pour qui ?
L’hospitalité "Up Together"
Lutter contre le racisme
Voulez-vous y participer ?