L’église du Béguinage

Christian Roberti partage ses réflexions après avoir visité l’église du Béguinage à Bruxelles. Vous voulez faire quelque chose ? Signez la pétition de We Are Belgium Too.

"Je reviens de l’église du Béguinage où environ 250 personnes sans titre de séjour qui vivent en Belgique depuis de nombreuses années - certains ont eu des enfants en Belgique et ces enfants ont des papiers et étudient - occupent les lieux depuis début janvier.

Il y a des dames parmi eux.
Il y a des malades.

Certains travaillent au noir sur chantier à 6-7 euros de l’heure ’en temps normal’.
Toutes leurs tentatives pour obtenir des papiers ont échoué pour eux jusqu’ici.

Ils ont entamé une grève de la faim depuis le 31/5.
Il y a déjà eu des hospitalisations.

Les Africains du sud du Sahel qui occupaient l’église avec les Marocains, Tunisiens, Algériens, Egyptiens et Pakistanais sont partis quand la grève de la faim a été décidée.

Donc, toutes celles et tous ceux qui occupent l’église pour le moment font la grève de la faim sauf les malades et certains qui sont déjà trop affaiblis.

PNG - 372.3 kB

Le secrétaire Sammy Mahdi d’Etat qui a reçu une délégation des occupants a répondu qu’il traiterait leurs cas sur une base individuelle. Ils lui ont répondu qu’ils demandaient une régularisation de tout le groupe des occupant.e.s de l’église. D’où blocage.

Les Musulmans - la plupart d’entre eux puisqu’ils proviennent surtout d’Afrique du Nord - font leurs prières dans le choeur de l’église.

C’est affreux ce qui se passe là. Quelle détresse! Beaucoup de dignité aussi dans le chef des occupant.e.s.

Des ONG et des volontaires les aident."

Christian Roberti, membre de l’assemblée générale du JRS Belgium, médecin et président du European Spiritan Centre