Que peut faire la Belgique?

La Belgique peut mettre un terme à l’enfermement des demandeurs d’asile. Il n’est pas bon que des demandeurs d’asile qui se présentent à la frontière et qui entrent souvent pour la première fois sur le territoire belge, entament leur parcours d’intégration en Belgique sous le coup d’un traumatisme.

La Belgique est capable d’interdire par voie légale l’enfermement des enfants.
La Belgique est capable d’investir dans des alternatives à la détention plutôt que dans la construction de nouveaux centres fermés.

La Belgique peut améliorer la protection juridique des migrants détenus, afin qu’elle soit à tout le moins équivalente à celle qui existe en droit pénal. Les personnes détenues en centres fermés en effet ne sont pas bénéficiaires d’un jugement rendu par un juge.

La Belgique peut incorporer dans la loi un contrôle indépendant et inconditionnel des centres de détention par les organisations non gouvernementales.

JPEG - 309 kB