Les gens derrière les chiffres

« Peux-tu encore écrire quelque chose sur les centres fermés pour le rapport annuel du JRS ? » me demande Dennis, notre responsable de communication. « Quelques chiffres, les nouvelles tendances de l’année 2019, un récit qui t’est resté en mémoire. Tu as sûrement des choses à dire, et tu trouveras de l’inspiration dans tes archives de l’année écoulée ».

JPEG - 132 kB

L’interminable liste des 240 personnes avec lesquelles j’ai parlé l’an passé au centre fermé de Bruges me revient subitement en mémoire. Ce ne sont plus des petits chiffres dans une statistique ou des points d’attention pour le monitoring , mais des personnes humaines. Ce sont des gens avec leur histoire, tantôt balbutiée, tantôt pleine de mensonges gros comme cela. Parfois timide, parfois pleine de crânerie juvénile. Des personnes abîmées qui, après avoir vécu pendant plusieurs années aux marges de la société belge, sont renvoyées dans leur pays d’origine. Des jeunes hommes qui veulent tenter leur chance dans la terre promise du Brexit. Des femmes qui voient le mariage de leurs rêves échouer sur les écueils de l’Administration. Des personnes qui se sont sauvées de la vie à la rue à Rome et qui y sont renvoyées déjà pour la troisième fois en application des règles de Dublin. Des Erythréens qui courent le risque, après leur ‘renvoi-Dublin’ vers la Suisse, d’être tout de même, de là, expulsés vers l’Erythrée. De jeunes hommes venus de Turquie qui se concentrent sur la préparation de leur procédure d’asile en plein milieu d’un centre de détention dépourvu de toute intimité. Des hommes qui, après avoir commis un délit, ont purgé leur peine mais ont perdu aussi leur droit au séjour. Un homme et une femme de plus de 65 ans qui doivent laisser derrière eux leurs enfants et petits-enfants et se voient obligés, après 19 ans, de recommencer une nouvelle vie en Géorgie.

Leurs histoires se sont logées en moi. Il est temps, aujourd’hui, une fois encore, de leur donner une voix et de les laisser alors poursuivre leur chemin…

Griet Demeestere
visiteuse accréditée

Cet article fait partie du rapport annuel du JRS Belgium (2019). Vous en trouverez ici une vue d’ensemble.