Soyons heureux

Avec le nouveau projet « Plan Together », le JRS Belgium propose un accompagnement à des familles en séjour irrégulier. Une fille de 16 ans s’est fait connaître à nous avec sa grande famille par la lettre suivante :

« Je m’appelle Safira et viens du Moyen Orient. Ça fait maintenant cinq ans que j’habite dans une petite maison avec ma famille. Nous, les enfants, parlons le néerlandais et allons à l’école mais n’avons toujours pas de papiers. Pas de passeport. Rien. Nous n’habitons pas ici légalement. Mes parents ont déjà reçu un ‘négatif’ à quatre reprises. Alors ‘ils’ nous ont dit que nous n’avions plus de droits et ils nous ont mis à la rue. Cela fait déjà deux ans que nous ne recevons plus la moindre assistance.

Pour gagner un peu d’argent, mon frère combinait école et travail. Nous tentions de vivre avec cet argent mais ça n’a jamais été suffisant pour nous tous et mon frère ne peut à présent plus travailler car il a des problèmes de dos.

Nous avons une vie très difficile. Mes parents sont tristes et dépités car ils ne peuvent rien y faire. Parfois ils nous donnent leur part du repas. Les portions sont petites, afin que chacun ait quelque chose, et ce que nous mangeons est rarement bon. Parfois je pleure, tout comme mes petits frères, parce que nous ne recevons pas ce que nous voulons. Quand nous sortons, ou quand nous nous promenons avec papa, nous voyons des enfants qui mangent de bonnes choses et achètent ce qu’ils désirent. Alors nous avons de la peine. Surtout mes petits frères, qui en viennent à demander à mes parents : « pourquoi n’achetez-vous rien pour nous, maman, papa, s’il vous plait ? Regardez, les parents de ces enfants-là leur achètent bien des chips, des glaces ou de la limonade». Nos parents ne disent rien car ils ne peuvent rien y faire. Ils voudraient pourtant bien que nous soyons heureux et contents comme beaucoup d’autres enfants.

Je déteste la façon dont nous vivons. Nous voudrions vivre comme les autres enfants, bien manger, porter de beaux vêtements. Parfois j’ai honte et me sens mal à l’aise quand je sors. Tout comme mes petits frères, je porte toujours les mêmes habits. Si nos vêtements sont usés ou se déchirent, nous ne pouvons pas en acheter de nouveaux. Maman doit alors les recoudre à la main et ça n’est pas toujours très joli mais nous n’avons rien d’autre à nous mettre. Je suis une jeune fille et je voudrais parfois aussi être bien habillée comme beaucoup d’autres filles de mon âge.

Nous avons un grand problème. J’espère que vous le comprenez et que quelque chose va changer. Nous serions très reconnaissants si vous pouviez nous aider et faire quelque chose pour nous. Pour que comme les autres, nous vivions bien et soyons heureux.

Avec notre amical bonjour,
Safira »

JPEG - 19 kBC’est l’enfant d’une des familles que nous accompagnons via Plan Together. Elle ne s’appelle pas Safira mais son récit est authentique. Nous trouvons important de lui laisser la parole. C’est son récit, sa part de la rude réalité quotidienne à laquelle sont confrontées les familles sans séjour légal.  

Mais nous voyons aussi une autre facette de cette belle jeune fille. Une adolescente sympathique qui traduit pour sa famille, connait le côté juridique de son dossier et poursuit ardemment son travail scolaire. Quelqu’un qui présente bien et qui rêve de faire des études d’infirmière afin d’aider les autres. Plan Together ne va pas les aider avec de l’argent ou des vêtements, mais pourra leur montrer la voie par laquelle ils pourront être aidés. Avec leur avocat et d’autres organismes, nous allons examiner les possibilités qui leur restent sur le plan juridique, celui du logement, de l’enseignement et des soins médicaux. Pour leur donner ainsi une nouvelle perspective d’avenir.

Griet Demeestere

accompagnatrice de familles