Une expérience enrichissante

Etudiant en dernière année de Droit, Olivier Lanoo est devenu volontaire au sein du JRS Belgium. En mars dernier, il est parti au Pérou dans le cadre du programme d’échange Erasmus. Il raconte ici ce que ses visites au Centre fermé de Merksplas ont signifié pour lui.

Depuis le mois d’octobre dernier jusqu’au mois de février inclus, j’ai eu le plaisir de rejoindre l’équipe des visiteurs accrédités du ‘Centre pour Illégaux’ de Merksplas (CIM). Même s’il s’agit d’une période relativement courte – car, du fait de mon semestre Erasmus à l’étranger ce travail de bénévole pour le JRS a (provisoirement) pris fin – j’ai tout de même le sentiment que ces expériences vécues dans le Centre ont eu un fort impact sur moi

PNG - 500 kB

Les très nombreuses conversations menées dans le Centre ont considérablement élargi mes perspectives. Bien que j’aie depuis toujours gardé un œil sur les courants de l’asile et de la migration, j’ai pris, à présent, davantage conscience de mes propres préjugés. J’entends tout le monde dire à tout bout de champ que la parole est le meilleur moyen de chasser les préjugés et la stigmatisation, mais c’est seulement maintenant que je comprends vraiment l’importance de la communication dans une société multiculturelle.

La vie particulièrement complexe menée dans un centre fermé est une rude école de vie. La souffrance que vous voyez s’amplifier chaque semaine chez les détenus laisse des traces en vous. De même que ma propre impuissance à y faire quelque chose. Jamais auparavant je n’ai ressenti de cette manière-là l’empathie que certaines personnes ont suscitée en moi. Sur le plan des connaissances juridiques, j’ai aussi beaucoup appris. J’espère que cette expérience pourra me donner une indication supplémentaire pour m’orienter dans le champ professionnel où j’entrerai bientôt.

Agir comme visiteur accrédité dans un centre fermé peut aussi s’avérer être un travail très solitaire. Comme votre travail n’aboutit pas à de ‘solides résultats’, voilà ce qui peut conduire à une forte démotivation. L’expérience de compagnonnage avec mes collègues Pieter-Paul, Chris et Eddy à Merksplas fut pour moi, à cet égard, d’un grand soutien.
En conclusion, je suis très reconnaissant au JRS Belgium et à Vluchtelingenwerk Vlaanderen pour la chance qu’ils m’ont donnée de devenir visiteur et pour l’expérience que j’ai pu y acquérir.

Olivier Lanoo