Publications

  • Rapport annuel 2019 – l’ultime année d’une augmentation des enfermements ?

    L’année 2019 a connu l’enfermement d’un plus grand nombre de personnes en séjour illégal que l’année précédente. Il en ira autrement en 2020 : c’est déjà certain dès maintenant puisque des centaines de détenus ont été libérés cette année durant les mois de mars et avril du fait de la crise sanitaire, et il n’y a eu que très peu de nouvelles détentions. Les (...)
  • Myriadoc 10 : rappel de la dignité humaine des migrants en transit

    Le Centre Myria, organisme fédéral chargé d’étudier le phénomène migratoire en Belgique et de défendre les droits des migrants a publié au début de cette année 2020 le dixième de ses dossiers (https://www.myria.be/files/Myriadoc_10_migration_de_transit.pdf). Ce Myriadoc 10 consacré à la migration de transit donne en 134 pages un très bon aperçu de la (...)
  • Arrêter la détention des migrants pendant la crise du Coronavirus

    Dans une lettre adressée aux autorités belges, le JRS Belgique, en collaboration avec ses partenaires, demande qu’aucune nouvelle détention de migrants ne soit ordonnée. Nous insistons également pour que toutes les personnes actuellement détenues soient libérées. En effet, suite à la fermeture quasi généralisée des frontières, il est devenu impossible (...)
  • Les frontières du droit

    Xavier Dijon est jésuite, professeur émérite à la Faculté de Droit de l’Université de Namur, collaborateur au Jesuit Refugee Service Belgium. Il a récemment publié La religion et la raison : normes démocratiques et traditions religieuses (Cerf, 2016), Les réfugiés (Fidélité, 2017) et Le transhumanisme (Fidélité, 2017). Vous pouvez acheter son livre (...)
  • La fraternité bafouée

    Véronique Albanel, La fraternité bafouée. Sortir de la peur du « grand remplacement », Ivry-sur-Seine, éd. de l’Atelier/éd. ouvrières, 142 p., 16 €. Véronique Albanel mobilise sa double qualité de docteur en philosophie et de présidente du JRS – France pour réfléchir sur notre relation à la personne migrante, relation double elle aussi : de peur et (...)